5 astuces pour enfin passer à l’action !

Vous avez décidé que vous en aviez assez de cette situation ! Quand ça suffit, ça suffit ! Vous voudriez enfin passer à l’action…

L’été approche et vous voulez reprendre le sport…et jour après jour, vous repoussez le moment ou vous allez vraiment vous y mettre. Ou bien, vous avez dans vos cartons ce projet professionnel auquel vous pensez depuis des mois et pour lequel vous vous dites : « un de ces jours, je vais… ». Ou bien encore, vous pensez à cette personne à qui vous rêvez de dévoiler vos sentiments…(peut-être qu’il s’agit de votre compagnon de vie d’ailleurs)…

Mais le problème c’est que, jour après jour, vous reportez ce moment crucial, celui ou vous faites le premier pas…C’est l’angoisse de la page blanche en somme !

On appelle cela la procrastination, le fait de reporter à demain ce que vous savez que vous devez ou voulez faire aujourd’hui. Si la procrastination est un phénomène humain inévitable, voyons ensemble comment vous pouvez développer l’habitude de passer à l’action plus vite et d’arrêter de reporter à demain ce que vous devez faire pour réaliser vos projets ou vos rêves…

 1) Passer à l’action est une habitude

Et oui, c’est aussi simple que ça ! Comme beaucoup de comportements, celui de passer à l’action est une habitude qui se prend, s’entretient ou se perd. J’imagine que vous ne devez pas systématiquement vous motiver et vous rappeler que vous devez vous brosser les dents le soir avant de vous coucher. Pourtant, il fut un temps où cela représentait un véritable défi. Mais vos parents vous ont encouragé à le faire et ont été à vos côtés et maintenant vous n’avez plus besoin de mettre autant de volonté pour faire ce dernier trajet vers la salle de bain chaque soir.

De la même manière, si vous prenez l’habitude de passer à l’action plus vite et plus régulièrement quel que soit le domaine de votre vie, faire le premier pas va devenir une habitude pour vous et la procrastination va reculer. Vous devez donc faire preuve d’un peu de volonté pour prendre l’habitude de passer à l’action plus vite, et cela finira par devenir un mécanisme automatique.

 2) Vous ne serez jamais vraiment prêt

Vous vous dites sûrement :  « il faudrait d’abord que je… » Ou « ce sera plus facile quand… ». En fait, nous souffrons tous du syndrome : « je ne suis pas encore prêt ». Le problème est que cette petite voix qui vous parle et vous propose d’attendre encore un peu ne se taira jamais. C’est son rôle de vous décourager de passer à l’action. Il s’agit de votre système nerveux qui veut vous éviter d’échouer et sa seule proposition est que vous n’essayez pas du tout. Remerciez donc votre petite voix intérieure et passez à l’action tout de même. Vous aurez toujours l’impression qu’avec un diplôme supplémentaire, avec un peu plus d’argent, avec un peu plus de temps ce sera plus facile…le problème est que ce moment ne viendra jamais…

Lire notre article “Est-ce le bon moment pour vous lancer ?”

 3) Si c’est non, dites-vous : « suivant ! »

Une des raisons les plus importantes pour lesquelles vous ne passez pas à l’action plus vite est que vous avez peur d’échouer. C’est normal ! Vous voudriez perdre un peu de poids, mais si vous commenciez ce régime ou cette activité sportive et que ça ne marche pas…vous allez être déçu (e). Vous voudriez lancer votre activité ou votre nouveau projet professionnel, mais vous avez peur que ça ne marche pas. Vous voudriez parler à cet inconnu et lui dire ce que vous ressentez pour lui ou elle, mais vous avez peur de sa réaction.

Et bien oui, vous courrez un risque que ça ne marche pas ! Mais en cas d’échec, dites-vous : « ok, suivant alors ». Vous avez essayé, ça n’a pas marché, prenez les leçons de votre apprentissage et abordez une nouvelle méthode, une nouvelle stratégie, une autre personne…

L’échec est inévitable quand on essaye quelque chose de nouveau !

 4) Acceptez que vous avez peur…

Avoir peur lorsque vous allez essayer quelque chose de nouveau ou quelque chose que vous n’avez pas l’habitude de faire, c’est normal. En fait, vous allez sortir de votre zone de confort et c’est effrayant. Nous sommes partiellement programmé pour rechercher la stabilité et la sécurité. Cela s’appelle l’homéostasie. Hors, vous avez également besoin de changement, de défi, de variété pour être heureux(se). Dès que vous sortez de votre routine et de vos habitudes, vous allez ressentir de l’inquiétude. Plutôt que de vous arrêter en si bon chemin, reconnaissez cette peur et sachez que cela fait partie de l’aventure. Vous avez peur, vous êtes dans l’inconfort, mais vous avancez tout de même ! Rapidement, vous vous rendrez compte qu’il n’y avait pas de raison de vous inquiéter autant…

 5) Développez votre confiance en vous

Avoir confiance en soi, c’est avoir confiance en ses capacités et savoir que quoiqu’il arrive, vous trouverez les ressources pour faire face aux difficultés que vous risquez de rencontrer. La confiance en soi n’est pas quelque chose d’acquis, ou quelque chose d’inné. La confiance en soi est quelque chose qui se développe.

Prenez le temps de faire la liste de toutes les choses que vous avez déjà réalisées dans votre vie, des épreuves que vous avez dépassées…Vous avez de bonnes raisons de croire en vous J

Cela vous paraît difficile ? Pour développer votre confiance en vous, nous vous invitons à découvrir notre formation en ligne ici

Ce n’est que quand on a vraiment confiance en soi que l’on est capable de passer à l’action.

Pourquoi essayeriez vous quelque chose si vous n’avez pas la certitude que vous pouvez y arriver ?

Découvrez maintenant notre formation « J’améliore ma confiance en moi !»

 Et passez à l’action! 🙂

  

écrit par Pierre-Yves Hittelet