Est-ce que c’est le bon moment pour vous lancer ?

Cela fait déjà un bon moment que vous avez une idée, un projet ou un rêve… Vous voudriez enfin avouer à votre collègue que vous en pincez pour lui ou elle. Vous voudriez prendre cette pause carrière pour voyager et faire le point sur votre vie. Vous voudriez enfin tester ce projet d’entreprise que vous avez depuis plusieurs années. Ou bien tout simplement vous voudriez reprendre de bonnes habitudes de santé et perdre un peu de poids avant l’été…

Mais est-ce le bon moment ?

C’est la crise tout de même ! Il y a toute cette incertitude à propos de l’avenir, de l’économie, de l’environnement…Et puis, vous ne savez pas si vous plaisez à votre collègue autant qu’il ou elle vous plait…En ce moment, il y a beaucoup de stress dans votre vie et prendre de nouvelles habitudes, même saines, vous paraît juste être de trop.Peut-être que si vous attendez un petit peu, l’économie va reprendre et les temps seront meilleurs pour lancer une entreprise. Si vous attendez encore un brin, vous finirez bien par savoir ce que pense de vous ce fameux collègue. Encore un peu de patience et, quand cette situation difficile sera passée, vous aurez plus de volonté pour reprendre le sport, ou adopter un régime alimentaire plus adapté…

Lire notre article: “6 compétences pour faire face à la crise efficacement”

En fait, vous êtes pris dans la spirale de la procrastination, du report à plus tard, de « un jour mon prince viendra… ». Vous pensez ne pas être encore prêt mais que vous le serez bientôt… C’est un mécanisme qui part d’une bonne intention. Il veut nous éviter la déception d’un éventuel échec. Nous en souffrons tous, plus ou moins, et il nous empêche d’avancer.

Car ce qui risque très fort de se passer, c’est que votre collègue qui vous plait, lassé(e) de votre inaction, va répondre aux avances d’une autre personne. Vous allez soudainement découvrir que votre idée de business a été réalisée par quelqu’un d’autre et que cet entrepreneur plus entreprenant que vous est maintenant l’heureux propriétaire d’un business florissant. Votre santé va tout simplement finir par prendre les devants en vous signifiant par un inconfort, que l’on appelle maladie, que le moment est venu (et dépassé) de prendre des décisions en faveur de votre équilibre physique.

Vous l’aurez compris, si vous attendez de vous sentir réellement et complètement prêt, confiant et rassuré, vous ne démarrerez jamais ! Vous devez donc apprendre à passer à l’action beaucoup plus rapidement, à sortir de votre zone de confort. C’est une question d’habitude. Il faut agir quand l’énergie, la motivation, l’envie est là et savoir qu’il est naturel de douter et d’avoir peur quand vous êtes sur le point de faire quelque chose de nouveau. Il ne s’agit pas de prendre des risques inconsidérés, mais bien de ne pas laisser passer la chance qui vous est offerte.

De plus, développer l’habitude de passer à l’acte plus vite sur une idée qui vous plait vous permettra de développer votre confiance en vous. De fait, plus vous agissez, plus vous allez découvrir que vous êtes capable de provoquer des changements positifs dans votre vie.

Lire notre article: “5 astuces pour enfin passer à l’action”

OK, votre collègue ne répondra pas nécessairement positivement, mais au moins vous aurez eu l’audace de lui demander. OK, votre business ne marchera pas nécessairement comme vous l’aviez anticipé, mais au moins vous n’aurez pas la déception de le voir réalisé par quelqu’un d’autre. OK, vous n’allez pas nécessairement vous prémunir contre tout problème de santé, mais en prenant de bonnes habitudes dès aujourd’hui, vous n’aurez pas la culpabilité d’avoir laissé la situation se dégrader. Et puis peut-être que finalement, votre collègue est la personne avec laquelle vous allez passer le reste de vos jours… Peut-être votre business fera de vous le nouveau Steve Jobs… Ou peut-être que votre nouvelle santé vous permettra de vivre enfin la vie dont vous aviez rêvé…

Qui sait ?

Go go go !!!

 

écrit par Pierre-Yves Hittelet