Dépassez votre peur de prendre des décisions

Votre patron vient de vous proposer un nouveau poste, mais cela implique que vous deviez apprendre de nouvelles compétences et changer complètement d’environnement… Vous devez choisir les vacances pour la famille mais vous êtes incapable de vous décider entre deux destinations complètement différentes… La personne que vous fréquentez depuis peu vous presse de vous engager plus sérieusement mais cela vous fait peur et vous vous demandez si vous avez réellement trouvé la bonne personne…

Prendre des décisions n’est pas toujours facile et beaucoup de gens souffrent de ne pas pouvoir se décider facilement ou rapidement. Vous n’êtes donc pas seul…

Mais le problème est que, quelque soit le contexte, tant que vous n’avez pas pris votre décision, vous êtes en souffrance. Votre esprit est occupé et vous pouvez parfois même ne pas en dormir.

Vous aurez remarqué par contre qu’une fois que votre décision est prise, vous ressentez la plupart du temps un très grand soulagement.

Si ce qui est le plus éprouvant est le moment avant votre prise de décision, voyons ici 8 techniques pour vous aider à prendre des décisions plus vite et plus sereinement.

1) Faites le tour de vos valeurs

Chaque fois que vous devez prendre une décision, vous faites inconsciemment un tour dans vos valeurs fondamentales. Qu’est-ce qu’une valeur fondamentale ? C’est une notion comme le courage, la détermination, la persistance, ou la patience, le respect, l’écoute, ou encore, la créativité, la souplesse, la curiosité…

Si le choix que vous devez faire met à mal une de vos valeurs fondamentales, alors prendre une décision peut se révéler plus difficile. Si vous êtes conscient de vos valeurs fondamentales, alors le processus de choix peut devenir plus rapide et plus conscient. Vous pouvez regarder votre dilemme et passer vos valeurs fondamentales en revue pour savoir si cela les respecte. Par exemple, si on vous propose un emploi dans une entreprise dont les valeurs principales sont l’excellence, le défi et la performance alors que les vôtres sont la tolérance, le respect et la patience, cela ne fera pas un bon mariage.

Pour découvrir vos valeurs fondamentales, voici deux exercices à faire :

1) Le test des petits-enfants : Imaginez que l’on demande un jour à vos petits-enfants quel genre d’homme ou de femme vous étiez, que diraient-t ‘ils ? C’était un homme…ou une femme…Remplissez les espaces vides.

Le tests des 10 favoris : Faites une liste des 10 objets, personnes, lieux, événements qui sont les plus importants pour vous. Pour chacun, écrivez ce qu’il ou elle vous inspire. A travers ce que ces objets, personnes, lieux, événements vous disent, vous trouverez vos valeurs fondamentales.

Ex : J’aime ma voiture, elle me permet de me déplacer librement d’un endroit à l’autre, comme je le veux…elle m’inspire la liberté de mouvement…valeur fondamentale : la liberté.

J’aime ma sœur ainée, elle m’inspire tellement le courage et la ténacité quelle que soient les circonstances…valeur fondamentale : le courage et la ténacité.

2) Découvrez votre type de personnalité

Vous aurez certainement déjà remarqué que nous n’avons pas tous le même type de personnalité. Certains sont plus enclins à prendre des initiatives, à être courageux et entreprenant, certains sont plus réservés, plus discrets, plus timides.

Est-ce grave ? Est-ce que les personnes téméraires, plus capables de prendre des décisions rapidement sont meilleurs que vous ? Pas du tout !

Ces personnes ont tout simplement un autre type de personnalité que le vôtre. Le fait de pouvoir observer les choses et d’être plus introverti est parfois très important également. Sachez donc reconnaître vos talents et vos forces même si cela vous paraît moins sexy d’être timide ou introverti.

Par contre, vous pouvez vous inspirer de ces personnes qui ont plus de facilité à prendre des décisions. Essayez de temps en temps de les imiter et vous développerez vous aussi cette capacité à prendre des décisions facilement.

Lire maintenant notre article: Découvrez votre type de personnalité et les meilleurs conseils pour vous épanouir

3) Augmentez votre confiance en vous

Prendre des décisions et augmentez sa confiance en soi forme une spirale positive ou négative en fonction de la direction que vous prenez. Quand vous prenez une décision, peut importe laquelle, vous vous dites inconsciemment : « je pense que je suis capable de prendre une bonne décision et si il s’avère que je n’ai pas pris la bonne décision, d’une manière ou d’une autre, je suis capable de trouver une solution pour rectifier le tir. ». Plus vous allez prendre des décisions, plus vous allez développer cette confiance que vous êtes capable d’assumer les conséquences de vos choix et inversement, moins vous prenez des décisions, et plus vous allez renforcer ce doute en vos propres capacités.

Si vous voulez plus facilement prendre des décisions, développez votre confiance en vous et…

4) Développez l’habitude de prendre des décisions

Et oui, prendre des décisions est une habitude. Comme toutes les choses que nous faisons, prendre des décisions est une habitude que l’on peut prendre, développer et perdre. Plus vous prenez l’habitude de prendre des décisions, même petites, et plus prendre des décisions va devenir facile pour vous. A l’inverse, moins vous prenez des décisions et plus le moindre choix va vous paraître effrayant.

Développez donc l’habitude de prendre des décisions. Par contre, au début…

5) Commencez par prendre des petites décisions

Inutile de commencer à prendre l’habitude de prendre des décisions en vous demandant si vous allez divorcer de votre conjoint, lâcher votre boulot pour vous lancer en tant qu’indépendant ou partir faire un tour du monde…

Si vous avez de réelles difficultés à prendre des décisions de manière générale, commencez par prendre l’habitude de décider pour de petites choses le plus souvent possible.

Par exemple, décidez du restaurant où vous irez manger avec les collègues ce midi, ne dites plus jamais : « oh je te laisse choisir, j’aime tout moi… ». Décidez du film que vous allez regarder ce soir avec votre conjoint…

Plus vous allez prendre de décisions même petites, plus facile ce sera d’affronter des choix plus difficiles quand le moment sera venu.

6) Déterminez vos objectifs personnels et professionnels

Le vieil adage dit : « si vous ne savez pas où vous allez, c’est exactement là que vous allez arriver…nulle part ! ». C’est évidemment très difficile de dire oui ou non à un projet que l’on vous propose si vous n’avez jamais pris le temps de vous demander où vous vouliez être dans l’avenir et ce que vous aviez envie de réaliser dans votre vie personnelle ou professionnelle. Et avec l’évolution des médias et des réseaux sociaux, les sollicitations diverses ne cessent de se multiplier et « garder le nord » dans ce chaos est extrêmement difficile. Par contre, si vous savez ce que vous essayez de réaliser aussi bien dans votre sphère privée que dans votre vie professionnelle, il vous suffit de contempler le choix à faire et de vous demander quelle option vous rapprochera le plus de vos objectifs.

7) Prenez l’air avant de vous décider

Si vous êtes face à un choix difficile et que vous ne vous en sortez plus, prenez un moment et allez vous promener dans la nature. De fait, lorsque vous marchez et que vous vous oxygénez le cerveau, de nouvelles perspectives s’offrent naturellement à vous et ce que vous considériez comme impossible à résoudre peut soudainement vous paraître d’une simplicité étonnante. Une promenade en plein air vous permet d’activer votre cerveau préfrontal et de quitter la zone reptilienne qui est activée dans les moments de stress. De grandes personnalités étaient connues pour leurs promenades de réflexion…notons par exemple Einstein, Steve Jobs et Barack Obama.

Lire maintenant notre article “5 techniques pour retrouver votre calme en toutes circonstances”

8) Ecoutez votre intuition

Finalement, et c’est probablement le plus important, savoir prendre des décisions, c’est avant tout développer votre intuition. Avoir de l’intuition c’est avoir la capacité d’écouter cette petite voix intérieure qui vous dit que ce choix est juste ou qu’il ne l’est pas. De l’intuition, on en a tous, le problème est que beaucoup ignorent ce message ou ne veulent pas l’écouter. Prenez le temps d’observer comment vous vous sentez lorsque vous contemplez le choix que vous avez à faire. Vous sentez-vous bien à la perspective de dire oui, ou de dire non ?

La plupart des personnalités qui ont réussis brillement dans les affaires ou dans le sport, disent souvent à quel point ils ont simplement suivi leur intuition…

Ecouter votre intuition, c’est en fait écouter ce que votre inconscient essaye de vous communiquer. Pour votre bonne information, votre inconscient en sait toujours presque 10 fois plus que vous sur une situation donnée…

Attention par contre à ne pas confondre votre intuition avec un sentiment d’appréhension qui peut simplement être la peur de sortir de votre zone de confort. Dès que vous faites quelque chose de nouveau, vous allez avoir peur, c’est normal. Et il s’agit là d’une peur saine. L’intuition par contre vous met en garde en général contre une décision qui pourrait s’avérer « moins positive ».

Restez donc à l’écoute…et faites-vous confiance… !

On me demande souvent si je peux recommander un livre sur ce sujet. Je peux vous recommander de lire ce livre de Tony Robbins qui est un maitre dans l’art de prendre des décisions et de passer à l’action…

Voilà, nous espérons que cet article vous a aidé. Si oui, partagez-le avec vos amis ou les personnes qui en auraient besoin. Laissez-nous un commentaire également si le sujet vous a interpellé…

    

écrit par Pierre-Yves Hittelet