Plus organisé et plus zen en 3 étapes

 Alors que la technologie et l’évolution de la science nous avaient promis de faciliter notre vie en la rendant plus facile, en allégeant notre travail, en augmentant notre confort, il semblerait que ce soit le contraire qui se passe. Par rapport à la rigueur de la vie de nos ancêtres, nous devrions être capables de nous sentir plus détendus et plus épanouis… En réalité, nous sommes tous soumis à d’incessantes sollicitations via différents médias, la télévision, internet, notre smartphone… Le nombre d’enfants diagnostiqués avec un trouble de l’attention est en explosion ainsi que le nombre de burnout dans la population active. Les maladies liées au stress ne cessent d’augmenter et être organisé semble un défi insurmontable. Au-delà de la technologie, c’est notre vie active moderne qui nous met au défi jour après jour. Tout va de plus en plus vite et il semblerait que nous ayons de plus en plus de choses à faire. Mais est-ce une fatalité ? Ou doit-on revenir en arrière et troquer nos voitures contre des chevaux et des carrioles, nos téléphones pour le papier à lettre et le robinet de la cuisine pour le puit au coin de la rue ?

Pas nécessairement !

En fait, si vous ne pouvez pas diminuer le nombre de sollicitations auxquelles vous êtes exposé, vous pouvez néanmoins faire le tri et retrouver une forme de calme et de bien-être grâce à une bonne organisation.

Voyons ensemble comment vous pouvez en 3 étapes reprendre le contrôle sur votre vie et votre agenda :

 1) Fixer vos propres objectifs

Il est dit que ceux qui n’ont pas d’objectifs ou de projets dans leur vie travaillent à la réalisation de ceux qui en ont. OK, en résumé, cela veut dire que si vous ne voulez plus être balloté par tout le monde en permanence ainsi que par les événements extérieurs, la première étape est de prendre l’habitude d’écrire ou de définir vos propres objectifs.

« Qu’est-ce que je veux réaliser professionnellement, financièrement ? Qu’est-ce que je voudrais mettre en place dans mes relations personnelles, affectives, familiales ? Comment est-ce que je vois ma santé dans les années qui viennent… »

En fait, cette étape primordiale de déterminer vos objectifs et vos projets va vous aider à pouvoir prendre vos décisions et mettre vos priorités. Comment pourriez-vous savoir si une tâche à effectuer est importante si vous ne savez pas pourquoi vous devez la faire ou si elle aura un impact sur un de vos objectifs ou projets ?

Lire notre article “Pourquoi est-ce important de voir grand ?”

2) Ecrire vos listes de tâches

Au-delà de toutes ces choses que vous « devez » faire, si vous voulez réaliser vos objectifs et avancer dans vos projets, vous allez devoir accomplir une série de tâches. Plutôt que de « tout garder dans votre tête », prenez le temps d’écrire toutes les tâches à faire sur papier (ou dans votre smartphone ou tablette). L’objectif est de désencombrer votre esprit. Tant que vous ne l’avez pas écrit, votre cerveau n’est pas entièrement disponible. Il consomme de l’énergie pour se rappeler ce qu’il doit faire. En plus d’être énergivore, cela est très stressant. Une fois votre liste écrite, vous allez pouvoir vérifier si vos tâches sont réellement importantes. De fait, une tâche sera importante si elle a un impact réel sur un de vos objectifs ou projets. Si elle n’en a pas, et bien vous l’avez deviné, vous n’avez pas besoin de la faire…

 3) Bloquer du temps dans votre agenda

Et enfin, la troisième étape, bloquez du temps dans votre agenda pour chacune des tâches que vous devez effectuer. Cela veut dire que, du mieux que vous pouvez, vous aller estimer le temps que votre tâche va vous demander et la fixez dans votre agenda. Fini donc les listes interminables et l’angoisse de les voir s’allonger sans savoir quand vous allez les faire. Si une tâche est importante, vous la placez dans votre agenda avec un temps pour la réaliser, et le tour est joué !

 OK, il y a encore un problème…

Ou plutôt une série de problèmes…

Vous allez effectivement devoir prendre de nouvelles habitudes pour pouvoir faire fonctionner ce système. Et comme chaque nouvelle habitude, il faut un peu de discipline et de volonté au début avant que ça ne devienne automatique.

Habitude numéro 1 : Prendre le temps de s’organiser AVANT le début de la semaine, du mois, de la journée. Cela veut dire que le dimanche soir, vous préparez votre semaine. Avant la fin du mois, vous préparez le mois suivant. Vous préparez votre emploi du temps de la journée la veille… Se temps consacré à vous organiser vous sera rendu au centuple en plus d’un sentiment de liberté et de confort.

Habitude numéro 2 : Développer l’habitude de dire non ! Si vous savez progressivement déterminer ce qui est important pour vous, vous allez également savoir ce qui ne l’est pas ou plus. Il sera alors important pour vous de savoir dire (poliment) « non » aux autres sollicitations. C’est une question de respect de votre énergie et de votre santé.

Habitude numéro 3 : Respecter votre emploi du temps. C’est à dire être capable de faire ce que vous aviez dit que vous alliez faire même si tout d’un coup, vous n’en avez plus vraiment envie. Cela s’appelle la discipline. Bonne nouvelle, comme tout, la discipline, ça s’apprend 🙂

Découvrez maintenant notre formation en ligne: “j’améliore ma gestion du temps”

Voilà, à ce stade, vous devriez déjà vous sentir mieux non ?

Pensez encore à garder du temps pour vous dans tout ce brouhaha et également à prévoir l’imprévu. C’est à dire, ne bloquer que 80% de votre temps afin de laisser 20% aux surprises qui ne manqueront pas de vous…surprendre !

A vous de jouer…

Et surtout, partagez cette info avec ceux qui en ont besoin !

écrit par Pierre-Yves Hittelet